Une nouvelle technologie qui ajoute de la valeur aux produits agricoles sous-utilisés

Une société dérivée de l’Université de l’Alberta qui espère amener une nouvelle valeur aux produits agricoles sous-utilisés en développant des boissons protéinées spécialisées pour les marchés asiatiques.
IGY Inc. d’Edmonton travaille sur une technologie à la protéine solubilisée ou liquéfiée de coupes de viande de valeur inférieure, un procédé qu’elle espère aussi appliquer à des produits prisés pour leurs propriétés diététiques dans certaines nations, comme le velours de bois ou le ginseng.

Selon le président d’IGY Inc., Gary Villetard, le public cible est constitué d’aînés, de patients hospitalisés avec des régimes restreints et autres personnes éprouvant des problèmes à digérer les protéines, d’abord dans les marchés asiatiques, comme la Corée du Sud et le Japon et ensuite, on l’espère, en Amérique du Nord.

En collaboration avec des partenaires au Japon et en Corée du Sud, IGY Inc. et le Dr Hoon Sunwoo de la faculté de pharmacie et des sciences pharmaceutiques de l’Université de l’Alberta utilisent une nouvelle technologie appelée hydrostatique haute pression combinée à l’hydrolyse enzymatique (HHP-EH), qui imite la digestion de protéines par les enzymes dans le tractus gastro-intestinal humain.

« Ceci nous permet d’extraire les hydrolysats protéiques de diverses sources de protéines animales que nous pouvons ensuite utiliser pour développer des boissons protéinées », explique M. Villetard. « Si vous prenez une poitrine de poulet et la passez dans cette machine, la protéine a l’apparence d’un verre d’eau.»

C’est moins onéreux et plus rapide que les méthodes conventionnelles, avec une activité plus enzymatique et moins de croissance de bactéries. La filtration élimine toute fibre non digestible ou le gras flottant; la viande extérieure peut être dépecée avant le procédé, mais le gras intérieur ne peut être retiré jusqu’à ce que la viande ait été solubilisée.

« Ce procédé est supérieur aux méthodes conventionnelles. Jusqu’à maintenant, les hydrolysats protéiniques de la viande liquide sont stables jusqu’à six mois dans une bouteille de verre
à la température ambiante, sans agents de conservation; nous poursuivrons les essais pour aller jusqu’à un an », indique le Dr Sunwoo, ajoutant que le procédé doit être optimisé pour le rendre plus efficace, ce à quoi il travaille avec des collaborateurs du projet en Corée du Sud.

Les étapes suivantes comprennent le développement de produits prototypes, ce que M. Villetard espère amener en Asie, plus tard cette année, pour la rétroaction initiale dans des foires commerciales, puis finalement établir une production à l’échelle commerciale.

« Notre défi est de garder les coûts des immobilisations de la popularisation aussi faibles que possible et de percer le marché », dit-il. « Mais notre occasion favorable réside dans notre faible coût de production, un produit de haute qualité et nos partenaires au Japon et en Corée qui peuvent nous aider à avancer dans ces marchés. »

Pourquoi cette innovation est-elle importante?

Santé : Les protéines animales peuvent être mises à la disposition des aînés, de patients hospitalisés avec  des régimes restreints et les autres personnes éprouvant des problèmes à digérer les protéines, de  manière facile à consommer et absorber.

Économie : Cette innovation donnera une nouvelle valeur aux produits agricoles sous-utilisés, ce qui  pourrait améliorer la rentabilité des transformateurs et des agriculteurs, ainsi que de créer des emplois.

Marchés : Les entreprises canadiennes auront accès à de nouveaux segments du marché asiatique.

Que signifie ce projet pour l’industrie canadienne de la  transformation des aliments?

La technologie HHP-EH est plus rapide et plus économique que les méthodes conventionnelles et produit un produit stable à une température ambiante, sans agents de conservation.

À propos d’IGY Inc.

IGY Inc. est une société dérivée de l’Université de l’Alberta qui crée des technologies IGY; technologies  basées sur le système immunitaire aviaire pour l’amélioration de la santé  humaine et animale. IGY signifie immunoglobuline Y, des anticorps trouvés dans le jaune d’oeuf.

À propos de l’équipe de projet

Le Dr Hoon Sunwoo est un professeur agrégé à la faculté de pharmacie et des sciences pharmaceutiques  de l’Université de l’Alberta. Ses recherches sont axées sur l’immunologie translationnelle et la  biotechnologie pour les diagnostics, le développement thérapeutique et les vaccins basés sur l’IGY et
les technologies d’anticorps modifiés.

Gary Villetard est président d’IGY Inc., et possède plus de 40 ans d’expérience en commercialisation.

thème

Faire progresser la santé et le mieux-être

projet

Développement d’hydrolysats protéiques et d’extraits de ginseng par la technologie d’hydrolyse hydrostatique enzymatique haute pression (HHP-EH)

Partenaire industriel

IGY Inc., Edmonton (Alberta)

Principal investigator

Dr Hoon Sunwoo, Université de l’Alberta

Date d’achèvement prévue

31 mars 2018